[Savoie] Aqualians renforce son outil de production

Spécialisée dans le traitement, le stockage et le pompage de l'eau, Aqualians investit pour optimiser son outil de production.

Présente sur Savoie et Haute-Savoie auprès des particuliers (solutions en assainissement autonome et récupération de l'eau de pluie) mais davantage des acteurs professionnels et territoriaux (pompage, traitement de l'eau potable, assainissement, gestion des eaux pluviales et effluents, géothermie, microturbines), 
Aqualians solde un investissement de deux millions d'euros. L'entreprise savoyarde a construit un nouveau bâtiment où rassembler les deux entités du groupe. "Nous avons bénéficié grâce à l'Agence économique régionale Auvergne-Rhône-Alpe Entreprises Savoie d'un soutien efficace pour identifier des bâtiments ad hoc, mobiliser les aides à l'investissement et rechercher des partenaires dans le financement de notre développement" apprécie Jean-Marc Guerre-Chaley, son dirigeant.

VERS LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET LES ENTREPRISES


Cinq ans après le rachat de l'atelier de préfabrication de tuyauteries NERFI à Rumilly, Aqualians concentre ainsi ses forces afin d'anticiper l'évolution réglementaire en termes d'économie, de traitement de l'eau et de réemploi des eaux pluviales pour un usage sanitaire. La douzaine de collaborateurs du groupe apporte en effet une réponse globale incluant l’hydraulique, la tuyauterie, l’instrumentation, l’électricité, l’automatisme, la télégestion et la supervision d'installations de traitement. L'entreprise intervient ainsi dans la contention des ruissellements. "Nous constituons des stockages qui évitent de saturer les réseaux d’évacuation lors de fortes pluies avant de restituer l'eau une fois les pointes atténuées" souligne le directeur. 
Cette approche concerne également le secteur de l’agriculture. L'entreprise a créé une retenue d’eau collinaire de 12 000 m3 à La Motte-Servolex. Celle-ci se remplit en hiver seulement grâce aux cours d’eau au plus fort de leur débit. Une station de pompage en aval fournit dès le printemps l'eau nécessaire aux cultures sous serre, remplaçant les volumes jusqu'alors fournis par le réseau d'eau potable de Chambéry Métropole.

De la même manière, l'entreprise gère les crues avec mesure de débit par caméra et vannes motorisées et, en milieu industriel, les écoulements des plates-formes de tri ou de stockage, des voiries et des échangeurs autoroutiers. Le traitement des effluents s'opère sur lit de roseaux avant tout rejet en milieu naturel. Sur les sites économiques toujours, Aqualians implante aussi des stations de pompages en nappe permettant d'alimenter des process industriels ou des boucles de géothermie (à l'instar du parc Alp'Arc, en Maurienne). L'ensemble de ces solutions concourt à rationaliser la consommation de l'eau.

DES RECRUTEMENTS ET DES PROJETS


Engagée dans le recrutement annuel de deux à trois salariés dont de jeunes gens en alternance, Aqualians devrait tutoyer la vingtaine de personnes sous quatre ans. "J'analyserai alors l'opportunité de scinder le volet maintenance en une unité spécifique car nos installations sont de plus en plus techniques, et les sollicitations de notre clientèle croissent dans nos contrats" conclut Jean-Marc Guerre-Chaley. Le dirigeant pronostique également de nouveaux projets pour le secteur agricole.



Aqualians
1014 Route de Plainpalais - 73230 SAINT ALBAN LEYSSE
04.79.26.43.54 | contact@aqualians.fr
www.aqualians.fr

Contact Agence :  Christel Jacquet – cjacquet@arae.fr

Interview : Raphaël Sandraz


[Savoie] Fine-Spect, le pesage homologué made in France